La sous-traitance est une opération qui consiste à faire appel à un prestataire externe pour réaliser des tâches bien définies. Elle se pratique dans des domaines très variés, dont l’informatique. Plusieurs raisons peuvent pousser une entreprise à adopter une telle solution. Quels avantages cette prestation présente-t-elle réellement ? Nous vous proposons une définition de la sous-traitance informatique et l’intérêt pour votre structure d’externaliser vos services informatiques.

C’est quoi un contrat de sous-traitance ?

C'est quoi un contrat de sous-traitance ?
hoto de Thanakorn Phanthura provenant de Pexels

Un contrat de sous-traitance concerne au moins deux entreprises. La première représente le donneur d’ordre. Celui-ci délègue les tâches à la seconde entreprise qui se trouve être le sous-traitant.

En tant que donneur d’ordre, vous avez la possibilité de confier tout ou partie de vos tâches au prestataire externe. Selon vos besoins et les compétences du responsable du traitement, celui-ci peut en effet remplir certaines missions ou gérer un projet entier. Parmi les activités que vous pouvez lui remettre figurent :

  • La gestion et la maintenance du parc informatique ;
  • La conception de logiciels pour votre entreprise ;
  • Le développement d’un algorithme ;
  • La maintenance du système informatique et la mise en place d’une solution de sauvegarde de données en entreprise ;
  • Un service d’audit et de conseils.

Le terme Entreprises de services numérique (ESN) est utilisé pour désigner les prestataires en informatique. Il se substitue à l’ancienne dénomination de Société de services en ingénierie informatique (SSII).

Pour trouver votre prestataire informatique, vous pouvez procéder par un appel d’offres. Vous devez le choisir avec soin pour échapper au danger de la sous-traitance informatique et sécuriser votre activité.

Pourquoi faire de la sous-traitance informatique ?

Pourquoi faire de la sous-traitance informatique ?
Photo de Vlada Karpovich provenant de Pexels

La définition de la sous-traitance informatique ne permet pas forcément de comprendre entièrement les avantages et les raisons qui motivent cette décision. Elles sont en effet nombreuses. 

Le recours à l’externalisation s’explique parfois par un manque de compétences en interne. On parle alors de sous-traitance de spécialité. Il peut aussi s’agir d’une sous-traitance de capacité. Cela arrive lorsque l’entreprise manque de temps en interne pour gérer la tâche ou le projet concerné. Elle peut toutefois avoir les compétences requises.

La dernière forme consiste en une sous-traitance de marché. C’est un cas particulier où le sous-traitant va lui-même confier un projet informatique à un autre prestataire extérieur.

Quelle que soit la raison, l’externalisation informatique présente plusieurs avantages. Cette prestation de service permet en premier lieu un accès à une réelle expertise. Les prestataires sont des entreprises qui connaissent et maîtrisent diverses tâches en informatique. Elles peuvent prendre en charge même les tâches qui nécessitent des compétences techniques confirmées.

Le recours aux prestataires permet également un gain de temps. Vous pouvez alors vous libérer des tâches chronophages et à faible valeur ajoutée. Le choix de l’externalisation signifie ainsi donner à vos collaborateurs l’opportunité de se concentrer sur leur cœur de métier. 

Au niveau des charges, recourir à des prestataires offre une grande flexibilité. Vous êtes libre de définir la mission à confier au prestataire, la durée de la collaboration et la réalisation des travaux. Il vous allège en outre des coûts liés au recrutement, qui reste en même temps une procédure longue.

Autre avantage pour l’entreprise donneuse d’ordre, par exemple pour la mise en conformité avec le RGPD (Règlement général sur la protection des données). Un prestataire en informatique a une connaissance des réglementations  y afférentes. Il pourra prendre les mesures nécessaires afin de les respecter.

Quel est l’impact de la sous-traitance sur les salariés ?

Quel est l'impact de la sous-traitance sur les salariés ?
Photo de The Coach Space provenant de Pexels

Bien que source d’allègement des charges de travail en interne, la sous-traitance peut soulever de nombreuses questions chez les salariés. Elle peut même créer un blocage chez certains et entrainer une baisse de motivation. Des attitudes qui peuvent perturber les activités en interne.

Ce genre de situation est souvent dû à un manque de communication. Avant de passer à l’étape de la sous-traitance, il s’avère donc nécessaire de réaliser une séance d’information avec les salariés. Vous devez leur expliquer les objectifs, les conséquences et les conditions d’application de cette décision. Il est aussi important de préciser les modalités du maintien à l’emploi et les rémunérations.

L’autre risque lié à la sous-traitance repose sur la perte des compétences en interne. Pour éviter qu’une éventuelle fin de contrat pénalise votre entreprise, gardez toujours une personne qui connait la fonction externalisée. Faisant office d’interlocutrice avec le prestataire, elle doit être capable de vous aider à remettre l’activité en interne en cas de besoin.

Enfin, pour mener à bien la collaboration, la rédaction d’un cahier des charges est vivement recommandée. Il donne une définition de la sous-traitance informatique réalisée avec des précisions sur les missions du sous-traitant. Ce document encadre ainsi la collaboration.

Photo de couverture by Tianyi Ma on Unsplash

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here