L’indisponibilité des données, qu’elle résulte d’une perte ou d’un vol, peut avoir des conséquences énormes sur le fonctionnement de votre entreprise. Pour éviter le désagrément qui s’ensuit, la mise en place d’un système de sauvegarde s’impose. Encore faut-il choisir le bon support, celui le plus adapté à vos besoins.

Pourquoi sauvegarder les données de l’entreprise ?

Pourquoi sauvegarder les données de l'entreprise ?
Photo by Christina @ wocintechchat.com on Unsplash

Au sein d’une entreprise, un plan de sauvegarde informatique est le garant de la continuité des activités. Le principe est de faire une ou plusieurs copies des informations sensibles, stockées à des emplacements différents.

Vous n’êtes jamais à l’abri d’une défaillance matérielle ou d’une erreur humaine. Les statistiques révèlent d’ailleurs que parmi les causes récurrentes de pertes de données figurent les fausses manipulations. Les pannes informatiques ou la défaillance d’un disque dur sont aussi courantes. Les copies vous éviteront un arrêt d’activité en de pareilles situations. 

La sauvegarde de données en entreprise est d’autant plus utile avec la multiplication des cyberattaques. Les logiciels malveillants peuvent notamment bloquer tout droit d’accès à vos data. Comment sécuriser les données d’une entreprise dans ce cas ?

Les logiciels antivirus sont conçus pour limiter les risques. Mais ils ne sont pas toujours efficaces. De plus, les menaces ne proviennent pas forcément des piratages. Il ne faut pas oublier les sinistres physiques, tels qu’une inondation ou un incendie. 

Disposer d’une sauvegarde permet d’accélérer la récupération de données et la reprise d’activité. Une telle précaution limite par là même le coût financier de l’incident.

Où dois-je sauvegarder mes données professionnelles ?

Où dois-je sauvegarder mes données professionnelles ?
Photo by Claudio Schwarz | @purzlbaum on Unsplash

Avoir au moins trois copies de vos données professionnelles est fortement recommandé. Il sera ensuite nécessaire de réaliser une sauvegarde quotidienne.

Pensez également à diversifier les supports utilisés. Plusieurs solutions s’offrent à vous.

La sauvegarde sur un disque dur

Il s’agit de la solution la plus utilisée, tant par les professionnels que les particuliers. Bénéficiez d’une capacité de stockage de 500 Go, voire plus pour certains modèles, pour conserver vos données de façon permanente.

Munissez notamment le poste de travail de chacun de vos collaborateurs d’un disque dur externe. L’accès aux fichiers peut ensuite être verrouillé. En optant pour cette alternative, vous avez par ailleurs l’avantage de la maniabilité. Vous pouvez en effet emporter votre solution de stockage lors de vos déplacements. 

Le stockage sur un serveur NAS 

Un serveur NAS est une solution de stockage connectée à un réseau local. Les utilisateurs autorisés à accéder à la localisation centralisée peuvent y stocker leurs données et les récupérer.

Abordable en termes de coût, cette solution s’avère intéressante. D’autant plus qu’elle offre une certaine flexibilité. Grâce à la scalabilité des serveurs NAS, vous pouvez augmenter facilement l’espace de stockage, en ajoutant des nœuds au cluster.

La sauvegarde externalisée 

Le Cloud computing constitue une autre alternative pour la sauvegarde de données en entreprise. Vos informations seront stockées en ligne. Elles sont accessibles depuis n’importe quel support, où que vous soyez. 

Les avantages du Cloud computing sont nombreux. Il favorise notamment la mobilité. Vous pouvez également recourir à un serveur externe. Ce type de stockage est proposé par des sociétés spécialisées dans l’hébergement. 

Le cloud et le serveur externe permettent le stockage hors site. Ils facilitent l’accès à vos données en cas d’incident dans vos locaux.

Quel support ne permet pas de sauvegarder ses données informatiques ?

Quel support ne permet pas de sauvegarder ses données informatiques ?
Photo by S O C I A L . C U T on Unsplash

Plusieurs critères doivent être pris en considération pour choisir un support de stockage. Vous devez tenir compte de : 

  • La capacité de stockage : il faut un support adapté au volume de données à sauvegarder ;
  • La fiabilité : le support choisi doit garantir l’intégrité des données dans le temps ;
  • La sécurité : un système de sécurité qui limite l’accès aux données s’avère indispensable pour réduire les risques de vol ;
  • Le temps d’accès : il est particulièrement long sur certains supports. Cela peut rendre la tâche complexe lorsque vous souhaitez disposer de vos données.

Suivant ces paramètres, certains supports ne seront pas forcément appropriés pour une utilisation dans le milieu professionnel. C’est le cas de la bande magnétique, dont la capacité de stockage est limitée et le temps d’accès long. 

De même, les disques de type CR-ROM ou DVD-ROM seront difficiles à adopter pour un professionnel. Ils peuvent s’endommager avec le temps.

Enfin, si la clé-USB permet de transporter occasionnellement des fichiers, il peut difficilement servir de solution de sauvegarde. Sa capacité de stockage reste en effet limitée.

Source image de couverture : Graphic farm / Shutterstock.com

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here