Prestashop fait partie des principaux acteurs contribuant au développement de l’e-commerce à travers le monde. La solution digitale a d’ailleurs permis d’ouvrir environ 300 000 boutiques en ligne à ce jour. Le succès du CMS repose notamment sur sa gratuité, sa praticité, sa légèreté, sa rapidité et ses différentes fonctionnalités. Ainsi, cet outil est souvent privilégié pour la création de sites marchands. 

C’est quoi Prestashop ?

Prestashop est une solution digitale gratuite et open source dédiée à la création de sites d’e-commerce. Il s’agit techniquement d’un CMS (content management system) ou SGC (système gestion de contenu). L’appellation renvoie également à l’éditeur de l’application web, une startup française fondée en 2007. Plébiscité dans l’Hexagone, le logiciel est aujourd’hui disponible dans plus de 165 pays et 63 dialectes différents. 

Le CMS Prestashop est généralement apprécié pour ses nombreuses fonctionnalités adaptées aux besoins des boutiques en ligne. Ainsi, il est souvent rapproché des leaders du secteur comme WooCommerce, Shopify et Magento. L’outil se démarque toutefois par la facilité de sa prise en main et de sa gestion quotidienne. Il convient donc aux utilisateurs novices souhaitant se lancer dans l’e-commerce.

À travers la licence libre, la startup permet aux développeurs tiers d’apporter leurs contributions à l’évolution du logiciel. Elle a par ailleurs réussi à fédérer une immense communauté autour du projet. De ce fait, l’équipe lance régulièrement des mises à jour pour améliorer les performances de sa solution e-commerce. Le CMS en est actuellement à sa version 1.7.8.2, déployée le 7 décembre 2021. 

Pourquoi utiliser Prestashop ?

La diversité des fonctionnalités de Prestashop est certainement son plus grand atout. Par ailleurs, la plateforme est réellement facile à utiliser. Les boutiques en ligne sont donc modulables à volonté, même sans aucune notion en codage. Concrètement, l’application web intègre une myriade d’options de personnalisation pour :

  • Le catalogue (catégories, packs, listes cadeaux…) ;
  • Les clients (relance, parrainage, points de fidélité…) ;
  • Les commandes (gestion de paniers, retours, factures…) ;
  • La livraison (suivi des livraisons, facturation par poids, notifications…) ;
  • Le paiement (devises, Moneybookers, Paypal, Hipay, Google Checkout…) ;
  • Les statistiques (visites, utilisateurs connectés, commandes, ventes…) ;
  • La localisation (changement de devise, change, ajout de taxes…) ;
  • La langue (import de packs de traduction, outil de traduction en ligne…) ;
  • Le référencement (optimisation SEO, URL simplifiée, Google Sitemap…) ;
  • La sécurité (login, mot de passe, chiffrement SSL, compatibilité PCI DSS…) ;
  • L’administration du site (thème, éditeur WYSIWYG, ajout de plug-ins, insertion de publicités, affiliation, intégration Google Adsense, alertes par SMS…).

De plus, il s’agit seulement des fonctions de bases pour créer une boutique en ligne avec Prestashop. Les e-marchands ont aussi accès à de nombreux modules payants comme Prestapress, Google Merchant Center, Facebook Fan Coupon… Chaque site peut ainsi proposer une expérience utilisateur unique et favorable à la conversion. 

Comment ça fonctionne ?

Prestashop se décline sous deux versions, le système auto-hébergé et l’offre Cloud. Les deux formules sont disponibles gratuitement. La seule différence réside dans le mode d’hébergement du site e-commerce. Avec la version classique auto-hébergée, l’utilisateur s’occupe lui-même de l’hébergement de sa boutique en ligne. Il doit donc payer l’accès à ce service et gérer l’aspect technique de l’opération. 

Cette version donne une grande latitude en matière de personnalisation. Il est par exemple possible de créer et d’intégrer ses propres thèmes, modules, options, etc. Toutefois, l’auto-hébergement requiert plus de temps et de compétences techniques. Le commerçant devra effectivement installer un serveur via FTP et divers logiciels pour ses visuels, son catalogue, ses fonctions dynamiques, etc. 

La version Cloud permet, en revanche, de lancer la plateforme rapidement et sans coder. De plus, l’utilisateur n’aura pas besoin de s’acquitter des frais d’hébergement ou d’installer le logiciel Prestashop sur son PC. Le site est d’emblée hébergé par la plateforme e-commerce et hérite par défaut d’un sous-domaine associé. Cependant, cette option permet uniquement d’utiliser les thèmes et les modules des templates. 

Comment ça fonctionne ?
Source : shutterstock.com

Les avantages de cette solution

Outre ses nombreuses fonctionnalités, Prestashop est particulièrement intéressant sur le plan économique. Les petites structures peuvent en effet développer leur site marchand à moindres frais avec cette solution digitale. Le logiciel open source en lui-même est gratuit. Toutefois, il est souvent nécessaire de prévoir un budget pour les personnalisations. Ces dépenses restent néanmoins gérables pour les TPE. 

D’autre part, le back-office de la plateforme est complet, simple et intuitif. Il est donc accessible aux débutants. La hiérarchisation de l’interface facilite par ailleurs la gestion des opérations courantes d’une boutique en ligne. Ainsi, l’e-commerçant peut organiser aisément les bons de commande, les factures, les tarifs, les livraisons, les modes de paiement, etc. Les statistiques intégrées aident aussi à booster les ventes. 

Enfin, cette solution e-commerce se distingue par sa configuration SEO de qualité. Les utilisateurs peuvent optimiser entre autres des éléments comme l’URL, les mots clés, les balises titres, les méta-descriptions, etc. De cette manière, ils bénéficieront d’un meilleur positionnement sur les pages de résultat des moteurs de recherche. L’e-commerçant réduit à terme ses charges en matière de référencement naturel. 

Comment utiliser efficacement Prestashop ?

Après les bases, les conseils pratiques sont généralement incontournables dans un tuto Prestashop. Il est effectivement nécessaire d’apprendre les bonnes pratiques pour profiter pleinement des atouts de cette solution. La rapidité fait, par exemple, partie des principaux enjeux dans le secteur. Pour optimiser la vitesse du site, la solution la plus efficace consiste à compresser, combiner et mettre en cache.

Grâce à cette méthode, la page web ne chargera pas séparément les fichiers CSS et les parties en JavaScript. Les éléments compressés sont par ailleurs plus légers et faciles à transférer. Le temps de chargement sera donc significativement réduit. Les résultats seront immédiatement visibles et amélioreront l’expérience utilisateur. 

La compression est également indispensable pour accélérer l’ajout et l’affichage des visuels produits. Enfin, il est important d’optimiser la base de données du site. Le CMS propose justement un module gratuit à cet effet. Il doit seulement être configuré en tenant compte des spécificités de la boutique considérée.

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here