Au-delà des risques et des rendements, les épargnants sont notamment préoccupés par l’impact environnemental et social de leurs investissements. Ils se soucient aussi des questions de bonne gouvernance au sein des sociétés de gestion. Le label ISR a justement été créé pour contrôler ces critères et rassurer les investisseurs par rapport à l’usage de leur argent.

Qui a créé le label ISR ?

Qui a créé le label ISR ?
Photo by Dylan Gillis on Unsplash

Les fonds ISR sont aujourd’hui plébiscités par les épargnants et les investisseurs institutionnels soucieux de l’impact global de leurs placements sur le long terme. Ce label a été créé par le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance en 2016. Il s’agit d’une initiative lancée à la demande des particuliers et des acteurs du secteur financier. 

Depuis, les Français comme les Européens peuvent effectuer des investissements durables et responsables à partir de l’Hexagone. Le label vise essentiellement à valoriser les fonds respectant la méthodologie ISR avec des résultats concrets et mesurables. Durant les premières années, il a surtout été octroyé à des OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières) en assurance-vie. 

Après 2020, ce label a été élargi aux FIA (fonds alternatifs) dont les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) et les OPCI (organismes de placement collectif immobilier). Ainsi, vous pouvez désormais accéder à des portefeuilles ISR en dehors des FCP, des Sicav et des unités de compte des assureurs-vie. De même, les mandats institutionnels sont dorénavant éligibles au label. 

Comment savoir si un fonds est ISR ?

Comment savoir si un fonds est ISR ?
Photo by Christina @ wocintechchat.com on Unsplash

En général, les fonds ISR sont présentés comme tels par les sociétés de gestion de portefeuille. D’ailleurs, les gestionnaires d’actifs misent souvent sur cet argument commercial. Vous ne risquez donc pas de passer à côté de cette information. En cas de doute, vous pouvez toujours consulter la liste des portefeuilles labellisés sur le site officiel du label ISR. 

Dans la pratique, un fonds d’investissement obtient le label sur trois ans. Cette durée est renouvelable en fonction du respect des exigences en la matière, notamment les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). Par ailleurs, les pouvoirs publics prévoient des contrôles aléatoires sur cette période pour assurer la conformité des produits financiers concernés. 

Toutefois, vous devez éviter de confondre ISR avec l’Impact Investing. Ce dernier exclut toute activité potentiellement néfaste pour la société ou l’environnement. Le label ISR, en revanche, reste accessible aux entreprises liées aux énergies fossiles, si elles limitent leur impact sur la nature. Pour sa part, le label Finansol est consacré aux produits d’épargne en finance solidaire. 

Qui donne le label ISR ?

Qui donne le label ISR ?
Source : wutzkohphoto / Shutterstock.com

Dans l’Hexagone, trois organismes sont actuellement accrédités pour délivrer le label ISR, à savoir Deloitte, EY France et AFNOR Certification. Ils peuvent effectuer l’audit requis pour labelliser un fonds actions ou obligations. De son côté, le COFRAC (comité français d’accréditation) se charge de contrôler les performances de ces différents acteurs. 

Attention ! Vous devez distinguer ces organismes des agences s’occupant de la notation des entreprises sur le plan social et environnemental. Ces dernières notent les professionnels en se basant sur des critères extrafinanciers et permettent de valoriser les fonds ESG. Néanmoins, les pratiques dans le domaine tendent à s’harmoniser et à évoluer vers une certification unique. 

Le référentiel ISR réunit les informations nécessaires pour être éligibles au label. Concrètement, la sélection s’effectue selon 6 critères :

  • Les objectifs généraux de l’investissement (financiers et extrafinanciers) ;
  • L’analyse et la notation des critères responsables du portefeuille ;
  • Le développement des actions ou des obligations choisies ;
  • L’engagement des sociétés financées en matière d’ESG ;
  • La transparence de la gestion de fonds ;
  • Les impacts positifs du placement sur l’économie durable.

Pourquoi investir en ISR ?

Pourquoi investir en ISR ?
Source : Khakimullin Aleksandr/ Shutterstock.com

Un fonds ISR est avant tout un choix responsable s’inscrivant dans une démarche citoyenne. Vous décidez en effet de financer des projets ayant un sens d’un point de vue social et environnemental. Par ailleurs, les secteurs « non responsables » sont de plus en plus de contraints par la réglementation et la raréfaction des ressources non renouvelables. Ainsi, l’ISR représente l’avenir de l’investissement

Sur le plan purement financier, les portefeuilles labellisés ISR semblent également plus résistants par rapport aux autres types de fonds. Les analystes de Novethic ont notamment constaté un recul net de 6,5 % des actions socialement responsable au premier trimestre 2020. Or, le CAC 40 a connu une chute de 17,5 % sur la même période. 

Selon les spécialistes, cette résilience démontre l’importance du rendement/risque des fonds certifiés ISR. De plus, les facteurs extrafinanciers devraient à terme être pris au sérieux par les investisseurs au regard de la gravité du changement climatique. Le grand public commence d’ailleurs à se rendre compte de l’épuisement des ressources naturelles et à chercher des solutions pour ralentir ce phénomène. 

Photo de couverture by Precondo CA on Unsplash

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here