L’or est mondialement considéré comme la valeur refuge par excellence. En effet, ce support de placement est intemporel et peu sensible à la politique des banques. La valorisation du métal précieux reste toutefois déterminée par l’offre et la demande. Ainsi, il s’agit d’un actif comme un autre qui expose à des risques de pertes d’argent. Vous pouvez néanmoins sécuriser l’investissement en prenant certaines précautions. 

Investir dans l’or physique : pour quoi faire ?

Les particuliers décident le plus souvent d’investir dans l’or physique pour assurer la sécurité et la fongibilité de leur patrimoine. Effectivement, ce métal précieux inspire confiance et possède une valeur universelle. Vous pourrez donc en tirer du liquide, indépendamment du pays et du contexte de l’échange. De plus, l’achat de lingot d’or est désormais facilité par l’existence de sites spécialisés et de comptoirs dédiés. 

En tant qu’investisseur, vous pouvez aussi tirer profit de la réputation de l’or comme valeur refuge. La valeur de l’actif est généralement stable en période de croissance ou même de stagnation économique. En cas d’instabilité ou de crise, le métal précieux devient soudain très recherché par les particuliers, les professionnels et les institutionnels. Cette hausse de la demande fera nécessairement augmenter le cours de l’or et les plus-values potentielles à la revente. 

L’or physique se démarque également par son côté tangible et disponible. En effet, vous aurez des lingots ou des pièces d’or en votre possession. Vous pourrez ainsi les utiliser à tout moment et à votre guise (vente, échange, transmission, fusion, transformation…). À titre de comparaison, vous devrez remplir certaines conditions et réaliser différentes opérations avant de convertir des actions en liquide. 

Investir dans l’or physique : pour quoi faire ?
Source : shutterstock.com

Comment s’y prendre ?

Avant d’investir dans l’or physique, vous devez prendre le temps de bien choisir votre interlocuteur. L’actif en lui-même est un gage de sécurité. Vous n’êtes pas pour autant à l’abri des pratiques douteuses et des arnaques. Dans le meilleur des cas, vous achèterez des lingots ou des louis d’or à un prix supérieur au cours du marché. L’escroquerie représente cependant le plus grand risque dans le secteur.

Par précaution, privilégiez des acteurs reconnus comme les banques, les comptoirs ou les courtiers et les sites spécialisés. Vous pouvez alors être sûr de la fiabilité des caractéristiques annoncées et de la sécurité de la transaction. De plus, ces opérateurs proposent souvent des prestations complémentaires comme le stockage d’or. Vous devez d’ailleurs anticiper cette problématique en investissant dans l’or physique. 

Sauf si vous possédez un coffre, il est fortement déconseillé de garder des lingots ou des pièces d’or dans votre logement. Des bijoux peuvent éventuellement se fondre parmi vos accessoires de mode. En revanche, les autres formes sont plus faciles à identifier. De l’or perdu est pourtant difficile à tracer, car il peut être transformé. Néanmoins, les pièces de collection ont plus de valeur sous leur forme d’origine. Un connaisseur évitera donc de les fondre et vous permettra de les retrouver. 

Quelques conseils pour bien investir

Comme pour tout autre actif, vous devez définir clairement votre stratégie pour bien investir dans l’or physique. La meilleure solution dépendra de vos objectifs et de votre horizon de placement. De plus, ces critères sont décisifs dès la sélection de votre support d’investissement. Vous pouvez notamment choisir entre des bijoux, des lingots de différents poids et des pièces d’investissement ou de collection. 

Quelques conseils pour bien investir
Source : shutterstock.com

Il vaut mieux miser sur les pièces et les lingots, si vous comptez sur la fongibilité de l’or. En effet, les pièces de collection s’adressent à un public assez restreint. Leur valeur est par ailleurs déconnectée du cours du métal précieux sur le marché. Selon la conjoncture, il peut s’agir d’un avantage ou d’un inconvénient. Vous disposez, en revanche, d’objets au prix de l’or avec des lingots et des pièces. Toutefois, vous serez soumis à l’impôt sur les plus-values (36,2 %). 

Vous devez justement étudier la fiscalité de l’or sur un placement à long terme ou à visée patrimoniale. Vous aurez alors accès à une fiscalité intéressante en cas de revente ou de transmission de vos biens. Vous pouvez, en principe, bénéficier d’une exonération en conservant de l’or d’investissement plus de 22 ans. Avant ce délai, vous devrez payer la taxe sur les plus-values (19 %) et les prélèvements sociaux (17,2 %). Vous pouvez néanmoins passer à la taxe sur les objets précieux (6 %) en investissant dans des bijoux ou des pièces de collection.

> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here