Le fait de flasher une carte graphique est assez courant chez les gamers et les amateurs d’informatique. À travers cette action, l’utilisateur cherche souvent à gagner en performance au niveau du GPU. Le flashage peut également être utile pour régler des erreurs et autres bogues sur la version du logiciel embarqué. Cette manipulation exige toutefois de la prudence pour éviter de bloquer totalement la carte graphique. 

Mettre à jour le BIOS de sa carte graphique : pour quoi faire ?

En général, les dysfonctionnements logiciels incitent à flasher une carte graphique. L’opération consiste concrètement à mettre à jour le BIOS du périphérique graphique de l’ordinateur. Ainsi, il ne s’agit pas d’une simple mise à jour du pilote, mais d’une intervention au niveau du firmware. Le magazine ernest aborde dans sa rubrique nouvelles technologies de nombreuses thématiques en lien avec l’informatique, n’hésitez donc pas à jeter un œil. 

En fonction du fabricant, le programme embarqué peut aussi être appelé vBIOS ou VGA BIOS. Ces noms n’ont néanmoins aucune incidence sur le fonctionnement et le flashage du firmware. Une telle démarche peut être envisagée en cas : 

  • De problèmes d’affichage ou de clignotements ;
  • De BSoD (Blue Screen of Death, soit écran bleu de la mort) ;
  • D’écrans bleus liés à atikmpag.sys et autres messages d’erreur du GPU ;
  • D’erreur 43 au niveau du gestionnaire de périphérique (arrêt à cause d’un problème non précisé)…

Il peut également être nécessaire de flasher une carte graphique pour modifier ses fréquences ou personnaliser la configuration de sa ventilation. Sur les AMD HD6950, le flashage du BIOS permet même de débloquer de nouvelles fonctionnalités comme les shaders. D’autre part, les firmwares sont parfois instables sur les nouvelles séries de cartes graphiques. Les fabricants proposent ainsi des correctifs dans leurs mises à jour. Dans ce cas, il est particulièrement important de flasher le nouvel équipement. 

Mettre à jour le BIOS de sa carte graphique : pour quoi faire ?
Source : shutterstock.com

Comment flasher le BIOS de sa carte graphique ?

Avant de flasher une carte graphique, il convient de prendre plusieurs précautions pour éviter de bloquer le périphérique ou l’ordinateur. Il est notamment conseillé :

  • D’effectuer au moins une sauvegarde du ROM actuel de la carte graphique ;
  • De connecter l’ordinateur portable au secteur ou de s’assurer que la batterie tienne la charge, pour se prémunir de toute interruption au cours du flashage ;
  • De prévoir une autre carte graphique ou un processeur avec GPU intégré (iGPU) pour réinstaller le BIOS d’origine en cas de souci.

Pour pouvoir mettre à jour le firmware, il faudra aussi connaître la version actuelle du BIOS de la carte graphique. Cette information est accessible via le panneau AMD ou Nvidia, sur la barre des tâches de Windows. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur le panneau du périphérique graphique, puis sur Paramètres et Informations système. La nouvelle version devra ensuite être plus récente que le firmware actuel. En cas de problème, il vaut mieux contacter des professionnels en informatique

D’autre part, les internautes ont désormais accès à une myriade de plateformes web proposant des BIOS de carte graphique. Pour plus de sécurité, les sites populaires sont à privilégier. Certains sont même recommandés par les meilleures marques d’ordinateur. Il s’agit ainsi d’un garant de fiabilité. À l’inverse, les noms de domaine atypiques sont à éviter pour se protéger de toute cybermalveillance (hacking, fishing, malware…). 

Une fois le fichier .ROM téléchargé, la mise à jour en elle-même requiert un utilitaire dédié au flashage de GPU. Nvidia met notamment à la disposition des utilisateurs NVFlash Firmware Update Utility. De son côté, AMD propose ATIFlash/VBFlash (anciennement ATIWinFlash). L’opération est particulièrement facile avec ce dernier. Pour flasher le BIOS, il faudra seulement 

  • Télécharger le package d’installation de l’utilitaire ;
  • Extraire, puis lancer amdvbflashWin, de préférence en mode administrateur ;
  • Sélectionner Save pour lancer le backup du Bios actuel (l’écran peut scintiller au cours de la sauvegarde) ;
  • Après le backup, cliquer sur Load image, puis choisir le fichier .ROM du nouveau firmware ;
  • Appuyer sur Program ;
  • Patienter jusqu’à la fin du flashage, puis redémarrer l’ordinateur.
Comment flasher le BIOS de sa carte graphique ?
Source : shutterstock.com

Le panneau de la carte graphique devrait afficher un autre numéro de version de BIOS à l’issue de cette mise à jour. Dans le cas contraire, le flashage a échoué. La procédure devra alors être revérifiée étape par étape. Le souci peut, par exemple, venir d’un fichier .ROM renvoyant à un firmware identique à la version actuelle. Dans le pire des cas, l’échec du flashage peut entraîner un blocage de la carte graphique. Il est donc crucial de rester vigilant à chaque phase de l’opération.